Afrique Non classé Voyages

Sénégal : un voyage en Afrique au Sénégal

9 août 2016

 

Salamalekum ! Nanga def ?

 

Voyager en Afrique au Sénégal :

Autrement dit en Wolof (langue parlée au Sénégal) Bonjour, ça va ?

C’est au mois de mars que je suis partie en voyage en Afrique au Sénégal avec mon cher et tendre pendant deux semaines. Nous avons parcouru le pays entier pour y admirer des paysages tout droits sorties des plus beaux magazines de photographie. Aujourd’hui je vous propose de découvrir avec moi les plus beau coin de ce Pays si riche pour peut-être vous contaminer et vous donner envie de vous y rendre à votre tour 😉

Quelque mois seulement après Miami, c’est en Mars que nous avons décidez de commencer notre aventure africaine. Sachez que les mois à éviter sont Juillet, Aout et septembre pour la saison des pluies et surtout la chaleur étouffante qui prend place . Concernant les modalités, il n’y a plus de visa à faire ! Faites votre passeport, vaccinez vous contre la fièvre jeune et allez voir votre médecin traitant pour qu’il vous prescrive un traitement contre le paludisme en prévention. Certains ne le font pas mais je vous recommande de le prendre, on est jamais trop prudent ! Dans cet article je vais vous faire découvrir l’Afrique dans toute ça splendeur pour vous permettre de ne passer à côté de rien lorsque vous vous y rendrez.

Un petit point concernant la population sénégalaise 🙂 ce sont des personnes très joyeuses, accueillantes, vraiment un peuple qui me fait réver de par leur bonne humeur continuelle mais aussi par leur capacité à se débrouiller dans la vie. Lorsque vous sortez le soir, le village semble s’évéller et vous voyez des personnes marchant dans toutes les sens tout le temps, c’est un décor particulier avec des couleurs vives et des animaux entremêlés à la foule. Au couché du soleil, on découvre une toute autre palette de couleur et une ambiance différente. Si vous vous baladez en ville, ou partout ailleur en faite, vous allez être sans cesse accosté par les sénégalais pour vous vendre des trucs. « J’ai le iphone 8 moi et c’est pas cher » —> Il s’agit en faite d’un téléphone quelconque avec un autocollant apple dessus… Mais c’est ça qui est marrant, il arrive toujours à vous garder plusieurs minutes et à vous faire rire avec leur « c’est moins cher que gratuit ! ». Attention, sachez que les sénégalais sont des menteurs lol. Si vous êtes nouveau ils le verront par votre comportement. Quand vous achetez quelques choses, faites le sur plusieurs jours, négociez toujours plus bas car le prix de bass qu’ils vous donnent st toujours supérieur à 10 fois ce que le produit vaut en vérité. Pour eux vous êtes blanc, vous êtes en voyage donc vous avez de l’argent. Le peuple sénégalais est très pauvre et sont prés à tout pour gagner un peu plus. Donc TOUJOURS NEGOCIER à part si ça vous va très bien de leur donner plus. Mais attention ils se parlent entre eux et si vous payez plus, on vous donnera des prix plus chers la prochaine fois etc et etc …

 

C’est à Saly, dans la résidence de l’Eden que nous avons posé bagages. Situé à plus d’une heure de Dakar, Saly est un village calme et peu touristique pour vous permettre d’être le plus possible en immersion. En plus, c’est plutôt bien situé pour faire toutes les découvertes que nous avons faites 🙂

Nous avons mangé au bord de l’eau, les pieds dans le sable à l’auberge treizeguy. J’ai immédiatement commandé une sole grillé au barbecue et je me suis littéralement régalée <3 Après le repas, j’ai bronzé au bord d’une piscine et promené sur les grandes étendues de sables qui donnent des plages de plusieurs mètres de large, un paradis : http://www.autreizeguy.com/

La Réserve de Bandia

Vous voyez les photos, et bien elles parlent d’elles-même… C’est une réserve naturelle pleine d’animaux typique d’Afrique. Les animaux sont protégés, en totale liberté à travers un parc d’une immensité sans nom. Vous pouvez observé plein d’espèces différentes en totale liberté et vous approcher de certaine d’entre elles. Les visiteurs doivent restés dans les voitures par sécurité car les animaux sont imprévisibles. Cependant, vous pouvez observer des rhinocéros, des girafes ou encore des zèbres en toute sécurité de votre véhicule. Les animaux sont habitués à voir des visiteurs et ne sont pas effrayés. En revanche, impossible de les toucher puisqu’ils sont tout de même à l’état sauvage…

Dans la partie village, entrée et boutiques à la fin de la visite, on peut observé des crocodiles au loin mais aussi des singes se promenant partout autour de vous. Il n’est pas conseillé de les nourrir ou de les prendre car ils sont également sauvages et imprévisibles ! Mais ils sont tellement mignons à prendre en photo <3 J’ai pu observé seulement 2 espèces de carnivores. Les crocodiles au loin dans une rivière sécurisée pour mettre à l’abris les animaux de la réserve, mais aussi deux hyènes dans un enclos. Elles sont mises à part car elles attaquent les autres espèces… Vous ne trouverez aucun éléphant, et non. LA raison est simple, un éléphant a besoin de millier d’hectares pour être heureux et même la réserve toute entière ne suffit pas pour un éléphant et étant donné qu’ils vivent en groupe, il n’est pas possible d’en accueillir.

Chaque années, de nouvelles espèces sont insérées dans la réserve, et d’autres s’y invite comme les oiseaux de toutes les sortes. La couleur de la végétation est marron, camel et vous plonge en immersion totale dans la savane africaine pour le plaisir de tous. Vous trouverez toutes les informations sur la réserve ici. Je vous conseil fortement de voir ce safari et de bien recharger les batteries de vos appareils photos. Vous allez vivre un moment magique, surtout quand vous verrez votre première girafe.

 

Obama Beach :

Il s’agit d’un établissement faisant, restaurant, hotel et bar. C’est une étape emblématique à réaliser au cours de notre voyage au Sénégal. Vous pouvez y boire un verre, les pieds dans le sable, face à l’immensité de l’océan et de la plage, ou y faire la sieste sur les transats prévus à cet effet. Vous serez très certainement embêtés par les nombres incalculables de sénégalais qui vont tenté de vous vendre tout et n’importe quoi mais, ça fait parti de l’ambiance africaine 🙂

Si vous réussissez à marcher un peu le long de cette plage sans trop vous faire accoster, vous verrez un coin où les arbres sont décorés avec un Baobab sacré gravé par les noms des personnes qui sont passés par là. Des soirée ont lieu autour de cet arbre sur la plage avec pour musique, des musicien sénégalais. Nous n’avons pas pu en profiter mais nous n’y manqueront pas la prochaine fois !

Le Rasta Rocket:

Mon restaurant préféré de tout mon voyage au Sénégal… Il a fallut parcourir la « pampa » lol pendant deux heures pour y arriver mais ça valait le coup ! Non seulement c’est beau, naturel, isolé, mais en plus c’est bon. On y boit du rhum sous toute les coutures, à tout les parfums, de toutes les couleurs et on a une vue imprenable sur le canal qui rejoint l’ocean. Un courant monstrueux se forme au moment ou les deux eaux se rencontrent mais fait de ce lieu, un endroit magique et exceptionnel. Le personnel est évidement comme tout sénégalais, accueillant, chaleureux, tu es comme à la maison ! Le restaurant est très rustique, coloré et vous mangez sur un sol  au mélanges de sable et de coquillages.

Nous nous sommes baignés dans le canal de La Somone pour y découvrir des dunes de sables qui apparaissent selon le niveau de l’eau. Au fur et à mesure de nos pas, nous voyons des milliers de petits crabes rentrer dans leur trou. Un effet venant donner du mouvement à notre balade au milieu de cette faune si sauvage. Des pélicans traversés au dessus de notre tête les étendus de sables pour chasser les poissons coincés dans les courants entre eaux douces et eaux salées. C’était exceptionnel …

Joal-Fadiouth ou l’île aux coquillages :

Cette île est une étape clé dans l’histoire du Sénégal. Très touristique, elle est recouverte de coquillages comme sont nom l’indique.

Le Siné-Saloum : les cordons bleus

Un paysage naturel, à perte de vue, du sable, de la mangrove, un endroit coupé du monde et tellement reposant. Le restaurant les cordons bleus est posé là comme dans un autre monde. Avec un personnel très chaleureux, et une cuisine des plus goûteuse, les cordons bleus est une étape à ne pas manquer. Beaucoup de route mais une récompense tellement extraordinaire. Un petit bout de paradis pour se ressourcer et s’isoler dans un paysage d’une immensité inoubliable…

Le lac rose :

Ma visite préférée, un lac rose… Oui ouvrez bien grand vos yeux, il s’agit bien d’un lac de couleur rose. Encore à cause des pluies, il est beaucoup plus foncé sur la photo mais selon la période de l’année où vous vous y rendez, il est d’un rose éclatant. La raison est simple, c’est un lac très salé et c’est ça que le rend rose. Je n’ai pas osé me baigner mais si vous le faite, sahcez que le sel vous soulève et qu’il est presque impossible de se mettre debout dans ce lac. Vous remontez systématiquement à la surface ! C’est une sensation qui doit être exceptionnelle , mais attention de ne pas s’en mettre dans les yeux. Le sel y est si concentré qu’il pourrait vous attaquer la pupille ! Une fois sortie, vous êtes immédiatement rincés avec les oasis qui se trouvent autour, car ça irrite la peau.

Tout prés du lac commence un désert. Nous n’avons pas pu le faire car notre voyage se terminé et nous n’avons pas eu le temps. D’après mon conjoint qui a lui fait le désert de l’ampoule, c’est une étape à ne pas manquer. Les dunes sont si hautes que l’ont peu y glisser et y admirer une bonne parti de l’étendu de sable qui s’y trouve à perte de vue. Le soir, on peut voir des milliers d’étoiles, la voix lactée et bien d’autre chose que la ville et ses lumières nous pollue partout ailleurs. Ce sera ma destination première lors de mon prochain périple en Afrique.

 

Globalement …

 

Ce qui m’a plu: L’ambiance, les sénégalais, la nourriture (beaucoup de poissons frais miam), la nature, c’est cet ensemble qui m’enchante et qui me fait rêver. J’ai tellement hâte d’y retourner.

Ce qui m’a déplu: Les vendeurs, au bout d’un moment c’est très gonflant. on peut pas se balader en amoureux sans se faire suivre et accoster toutes les 5 min (sans rire). Les enfants également. Dans le village des groupes de plusieurs enfants abandonnés sillonnent les rues à la recherche de Toubab (ce qui veut dire blanc). Vous entendrez souvent ce mot quand les enfants viendront prés de vous. En sénégalais ils vous demandent en tendant la main, « de l’argent toubab » … Sachez que ces enfants doivent trouver des pièces, de l’argent et le rapporter au marabou à la fin de la journée. Si ils n’ont rien ramené, ils sont battus… C’est atroce et ça me fend le coeur. Mais si vous donnez la pièce qu’à un enfant les autres seront battus et si vous en donné à plusieurs  , plein d’autres arriveront , etc … C’est la chose qui me donne le plus de tristesse et qui m’affect pendant un long moment. Malheureusement, c’est bien réel et des associations existent pour y faire face et sauver les enfants… Je vous encourage à leur faire des dons poru permettre de faire cesser ce triste sort qui attend chaque jour tout les enfants qui sont abandonnés. Prochainement je mettrais des lien vers une association à qui je vais venir en aide. Restez connectés !

Voilà, je pense avoir fait le tour des destinations à ne pas manquer autour de Saly au Sénégal. Sachez que je reste à votre disposition si vous avez des questions ou si vous envisagez de partir là-bas 🙂 Je peux vous proposer une superbe villa à louer dans le village (c’est mieux qu’un hôtel) avec femme de maison, piscine, 3 chambres, tv, wifi et parking. Une résidence surveillée où le personnel est gentil et vigilant.

Je vous souhaite un bon voyage et j’espère vous avoir convaincu d’y aller ! Idée recette typique de là-bas : Le poulet Yassa !

 

Le becko 😉

justine signature misses w

You Might Also Like

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

− 2 = 4