USA Voyages

Miami : récit de deux semaines en Floride.

25 février 2016

Hello les amis,

 Aujourd’hui je vais essayer de vous résumer nos deux semaines  à Miami en Floride.

 

Bon je me répète mais pour ceux qui ne le savent pas en août dernier nous avions promis à Julie qu’on irait lui rendre visite à Miami pendant son année d’échange scolaire. ( bon si elle avait été à Brive la Gaillarde je ne sais pas si nous y serions allées ( by the way je viens juste d’inventer ce nom de ville c’est juste histoire de dire que si c’était  un petit village pas sûr qu’on y serait allées. ( sorry July ) )

Donc, après avoir pris nos billets deux mois à l’avance, arrive le jour J. Justine a déjà la larme à l’œil de quitter son cher et tendre Matthew ( c’est son nom américain parce que c’est plus classe ). Ça me fait un peu vomir de voir tant d’amour mais je me dis que moi je trouverai l’amour aux states donc OSEF.  On embarque dans le premier avion de British Airways. Déjà, on a les deux derniers sièges au fond de l’avion  sans hublot, juste à coté des chiottes et les gens s’assoient presque sur le rebord de mon siège en attendant d’aller aux toilettes comme si je n’étais pas là ( j’exagère il a juste posé sa main mais je suis à moitié marseillaise so… ). Je suis à deux doigts de les emplâtrer…dans ma tête parce que de toute façon j’ai que de la gueule.

Pour  notre deuxième vol, on est super bien placées. On passe un coup de fil à Julie pour lui dire à quel point on est excitée de prendre l’avion et que ça va être 10 heures au top.  En plus, il y a Jurassic World dans les films et la bouffe a l’air bonne.

Et là, c’est le drame ! On déchante. Le pire truc qui puisse  nous arriver pendant un vol d’avion… sous mes yeux… Un bébé ! je répète : un bébé de trois mois  sur le siège devant moi avec ses deux parents les ravie de la crèche. Sur le moment, je maudis ces personnes, je prie tous les dieux pour qu’on leur trouve un nouveau siège, mais non, malheureusement c’est sans appel…

Bon , les 10 heures qui ont suivi, ont sans doute été les plus longues de ma vie. Mon dieu que c’était long et je pense que toute les personnes dans l’avion l’ont vu. On a enlevé nos chaussures comme si on était en business class on s’est levées, enfin, je vous passe les détails. Le bébé a pleuré tout le trajet c’était insupportable.

Arrivées à Miami c’est le choc culturel. Moi qui m’étais imaginée me faire passer pour une américaine avec mon accent que j’avais essayé d’améliorer depuis 1 an en regardant toutes les séries US de Netflix. Hé bah non, à Miami on parle presque plus espagnol qu’anglais. On passe la douane et on a à faire à mon premier malentendu. Je parle à l’agent de la douane comme si on était au café ‘ I studied tourism «  oh terrorism so you have a lot on your plate right now «  Bon ça commence, le mec pense que j’ai étudié le terrorisme.

Après tout ce merdier de paperasse Julie et son Colloc viennent nous chercher. Son colloc est une légende.  J’espère qu’il ne lira pas cet article parce qu’ après il va croire que je je l’idolâtre mais il m’aura bien fait rire.

L’appart de Julie on dirait Melrose place version Miami. Seriously, c’est au neuvième étage, il y a un concierge, une salle de sport et une vue imprenable sur Miami Beach. A cet instant précis, je me dis que j’ai bien fait de devenir son amie. Ahaha Non sérieux, c’est classe !

En arrivant là-bas, on aurait pu être casté pour un épisode de the walking dead parce qu’on est littéralement exténuées. Je me dis que je vais passer la meilleure nuit de ma vie dans le lit king size de Julie. ( littéralement on peut dormir à 120000 dans ce lit ) Je n’ai pas le temps de compter jusqu’à trois que je m’endors dans les bras de Morphée.  Le lendemain matin, je me réveille en pensant avoir  fait le tour du cadran. Je check ma montre : 4 heures du matin. Wtf c’est ça qu’on appelle le jetlag alors ? Justine est réveillée aussi. On a lutté jusqu’à 10 heures en attendant que les  filles se réveillent.   Et c’est parti pour le début du séjour.

 

Une partie de ce qu’on a fait.

Miami Beach et Océan drive

Sans doute ce que j’ai préféré. Ok c’est Bling bling et on se croit un peu dans un clip de Flo rida featuring Pitbull avec un nombre incalculable de filles  canons aux gros nibards ( autant vous dire que je me suis parfaitement fondue dans la masse )  mais c’est top. Nous avions loué des vélos pour profiter au maximum de notre visite et je n’ai pas eu de regret. J’ai d’ailleurs fait partager à tout le quartier  la véritable musique française…du Kendji… Haha. Oui parce que là-bas les écouteurs ils ne connaissent pas, chacun met sa musique. Il y a une salle de sport en plein air avec des mecs bodybuildés qui poussent des cris quelque peu troublant.  Sur la plage, j’ai également pris un petit bain.

miami beach miami ocean driveIMG_20160123_160906 IMG_20160123_160914 Miami, floride, ocean drive

Le jardin Botanique de Miami Beach

Très mignon, il vous faudra environ une bonne demi heure pour faire le tour de ce  jardin botanique.  Calme et sérénité sont les deux mots qui résume ce petit havre de paix  loin du brouha de South Beach.

Villa Viscaya :

La deuxième chose que j’ai préféré. C’est comme si Versailles avait eu un bébé. Et bien, ça aurait été la villa Viscaya !  bien sûr ce n’est pas la même époque ni la même superficie  mais une fois qu’on y est c’est vraiment magnifique ! La Villa Vizcaya a été  édifié par James Deering, un homme d’affaire richissime I suppose, comme résidence d’hiver.   Le bâtiment est  construit dans le style d’une villa nord italienne du XVIe siècle.

villa viscaya

villaviscaya miami

Wynnwood :

Je regrette de n’y être pas allée en journée pour admirer pleinement les murs mais le bar, que nous avions fait, était tout simplement génial et je vous le conseille  (wynnwood tavern ).  C’est un bar à ciel  ouvert avec de la bonne musique et des gens cool. Allez y décontracté et vous rencontrerez du monde c’est sûr ! Même Justine a réussi à se faire des amis. haha

wynnwood miami wynnwood walls miami

Lincoln Road Mall :

Je crois qu’on l’a fait en long en large en travers. On a testé quelques restaurants sympa. Il y a aussi tous les magasins connus comme Forever 21 H&M Victoria Secret et Pink, Ladurée , Superdry, ainsi que  des magasins de souvenirs hors de prix. C’est un centre commercial en plein air où vous trouverez le dimanche un bébé marché avec des tomates à 6$ les 500 grammes ( j’exagère mais c’est vraiment super cher )

miamilincolnroad lincoln road mall lincoln mall

miami lincoln road mall

12548994_10208628085800475_1887763701024175435_n
Aventura Mall : Un peu déçues parce qu’ on n’a pas vraiment fait des affaires. Ce sont que des magasins chers ( plus les basiques type h&m Victoria Secret etc ) ( c’est un centre commercial )

 

Les trucs chiants aux US.

  • La sécurité aux aéroports: mon dieu mais on a l’impression d’être recherché par interpole et d’être un terroriste en fuite et particulièrement à Miami où ils n’étaient pas du tout sympa. À l’immigration on m’a posé les questions les plus bizarres au monde et surtout qui n’ont rien à voir avec mon voyage. Du type :  Vous avez voyagé dans combien de pays ?
  • Les tips : les tips c’est la traduction anglaise des pourboires. Les américains en font des caisses avec ça. Il faut en laisser à tout le monde et si tu n’en laisse pas, tu as l’impression d’être une mauvaise personne. Il faut en laisser au restau, dans le bus, chez le tatoueur,  limite au mec qui te laisse passer dans la rue.
  • Les volets : qui sont inexistants. Si encore il y avait des rideaux comme au Royaume-Uni mais non ils ont des espèces de stores pas pratique du tout en plus.
  • Payer  en carte bleue sans faire son code. Aux Usa, on ne tape pas son code, on fait glisser sa carte et on signe le reçu. Je trouve ça  hyper bizarre, alors en fait si on perd notre carte c’est foutu. Bien sûr je suppose qu’il y a des lois pour ça mais je trouve ça quand même bizarre.  Je précise que Justine s’est fait  pirater sa carte.
    Les taxes dans les restaurants : c’est bien chiant aussi. Il faut calculer à la fin le prix du  repas.
  • Les pubs à la TV : Mon dieu c’est insupportable ! 5 minutes de tv et le reste de pub.  En fait, pour une série de 40 minutes il y a 20 minutes de pub.

Les trucs les plus WTF

  • La première chose qui m’a choqué à Miami c’est que les gens sur les scooters et les motos ne portent pas de casque. C’est dangereux bordel, protégez vous !
  • Les chiens dans des poussettes. J’ai pas immortalisé ça mais je trouve ça d’un ridicule lol même si j’adore les animaux ça me fait de la peine pour eux.  J’ai vu à plusieurs reprises des poussettes que je pensais habitées par de jeunes bambins mais en fait pas du tout il y avait des dogs dedans. Quelle horreur !

Les trucs bien aux USA :

  • Les ubers, c’est une vrai découverte. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un taxi en plus fun. Tu rencontres des gens tu peux mettre ta musique et tu as juste à commander ton uber via l’application.
  • Les magasins ouverts à toute heure de la nuit : Un petit creux à 2 heures du mat ?  CVS est ouvert de jour comme de nuit. Et ça, c’est plutôt fun.
  • Les boîtes de nuit : Nous sommes allées deux fois dans la même boîte. Quelle a été ma surprise en découvrant que si on voulait aller en  boîte à Miami, il nous fallait un promoteur. Un promoteur c’est un mec qui gagne de l’argent pour faire rentrer des filles en boîte, c’est le truc le plus bizarre. Dans ce genre de boîte il y a que des beautées. Déjà que je suis la Duff de toutes ma copines si en plus je suis la DUFF de toute la boîte… Duff c’est un terme que j’ai découvert  dans le film du même nom.(  De l’anglais Designated ugly fat friend.)
  • Les américains sont cool. A Miami bien moins mais en règle générale ils sont quand même cool. Genre une femme m’a arrêté, sortie de nulle part pour me dire ‘ vous avez matché vos chaussures vertes avec votre robe c’est cool et elle partie lol « Dans les magasins, ils nous demandent comment on va, ce qu’on fait etc. Une fois, on attendait l’ascenseur à coté d’une dame et elle m’a montré une vidéo de son amie en train de chanter à un karaoké alors que je ne lui avait rien demandé lol
  • Le nombre de drapeaux affichés. Il y  en a à  tous les coins de rue et on peut dire qu’ils sont patriotiques les ricains. Si on sait pas qu’on est aux USA on  ne le sait plus.

On espère vous avoir fait voyager et on détaillera notre expédition aux Everglades dans un autre article 🙂  Pour voir notre article sur les Bahamas c’est ICI

 

Laurie

 

You Might Also Like

8 Commentaires

  • Reply Djahann 25 février 2016 at 20 h 34 min

    Super cet article ! ça donne envie d’y aller (malgré les petits points négatifs !)

    • Reply Laurie Allain 26 février 2016 at 10 h 37 min

      Merci beaucoup 🙂
      Oui et du coup je me dis que c’est ce qui a fait le charme de notre voyage 🙂

  • Reply Magali 26 février 2016 at 11 h 54 min

    Article très drôle, j’ai beaucoup rigolé 🙂
    Je suis allée en Californie et effectivement j’ai aussi vu des poussettes avec des chiens dedans. ^^
    Les américains sont fou lol

    • Reply Laurie Allain 26 février 2016 at 14 h 09 min

      Merci 🙂
      Hahah Ah donc ce n’est pas seulement en Floride… Waou ils sont fou tu as raison 🙂

  • Reply chaze coupier josie 1 mars 2016 at 18 h 00 min

    trop bien écrit ton article ma fille adoptive 😉 !!
    j’ai bien rigolé

    • Reply Misses Wanderlust 1 mars 2016 at 18 h 08 min

      Merci ma Josieeeee pour ton commentaire 🙂 <3

  • Reply Sénégal : Voyage à travers l'Afrique 16 février 2017 at 11 h 50 min

    […] Miami : récit de deux semaines en Floride. […]

  • Reply Emily 28 juillet 2017 at 2 h 52 min

    J’ai été à Miami l’année dernière et j’ai passé un séjour vraiment agréable. Je suis allée là-bas pour rendre visite à ma sœur qui y réside avec sa petite famille. J’ai pu réaliser ce voyage grâce aux revenus que je touche auprès de cette SCPI : https://www.corum.fr/ . J’espère avoir l’occasion d’y retourner !

  • Laissez un commentaire

    88 − 82 =