Voyages

Ibiza, au-delà des clichés…

Hello les petites beautés,

Aujourd’hui article voyage sur le blog : destination IBIZA ! ☆

C’est un Ibiza plus authentique que nous avons découvert, bien loin de l’image caricaturale de la ville de tous les excès. En effet, ce n’est  pas du tout le même tourisme de masse qu’en période estivale et pourtant,  il a fait  très beau et très chaud.

Nous étions dans la ville de Santa Eularia à l’Hotel Beach House ( que je recommande by the way ). Vous croiserez pas mal  de personnes âgés  à cette période ( et des anglais  ! ) venus dans les grands complexes hôteliers pour se dorer la pilule.

Notre hôtel était un véritable petit coin de paradis. Tous les matins, on se levait avec une vue panoramique sur la pinède et le bleu de la mer. Sans parler du petit déjeuner divin qui nous était servi et la petite ambiance jazz le soir, en bref, un régal.

Ce que nous avons fait :

San Antony :

On a passé une matinée à San Antony, et ce n’est pas ce qu’on a préféré. Honnêtement il n’y avait pas grand chose à faire mis à part payer pour des activités ou des sorties en bateau. On trouve également une large sélection de bars, restaurants et boîtes de nuit.  Je pense que c’est la nuit tombée que la ville bat son plein.

 

 

Ibiza, le paradis de la déco :

Ibiza, c’est the place to be pour les decolovers !  Certes, c’est assez cher et on ne peut pas forcement tout faire rentrer dans sa valise, mais on trouve vraiment des pièces uniques et originales. Si vous êtes dans le coin de Santa Gertrudi, allez faire un tour chez Sluitz. Il s’agit d’ un grand entrepôt ou sont stockés des milliers d’ objets déco. Le magasin  est complètement décalé avec notamment des toilettes aménagés en cabinet dentaire ( avec  une petite musique de fond ) ainsi qu’ un bar/ salon de thé, kitsch au possible.

 

Sluiz
Sluiz
Sluiz
Santa Gertrudis
Santa gertrudis

Eivissa, un patrimoine riche et reconnu :

La vieille ville pittoresque aux allures romantiques qui domine le  port  dispose de nombreuses ruelles où la ballade à pied y est conseillé ( en prenant de bonnes chaussures !). Ses remparts datant de la renaissance offre  des splendides points de vue et elle est classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco . Ça monte quand même pas mal si vous voulez vous rendre  jusqu’à la chapelle mais le paysage est à couper le souffle.  Sur le chemin, vous êtes bercés par des musiciens qui vous jouent les airs espagnols les plus connus ( hello Despacito ! ) Pour le déjeuner,  vous trouverez votre bonheur dans les différents restaurants à tapas de la ville haute (mais pas avant 13h30, on vit à l’heure espagnol !).

Les transports :  Le réseau de bus n’est vraiment pas pratique. Soit ils ne passent pas tous les jours, soit il y a un bus le matin et un autre en fin d’aprem. Les taxis sont très presents et pas tellement excessifs mais sur des petits trajets ils vous taxent déjà au moins 5 euros juste pour venir nous récupérer. Ne comptez pas sur les UBER car  ils n’existent pas.

C’est juste l’idéal de partir en octobre ( si bien sûr vous ne venez pas pour les clubs ) Il fait encore super beau et il y a quand même beaucoup moins de monde.

Fun fact : Tout au long de notre séjour, nous nous sommes étonnées de la courtoisie des voitures au  passages piétons.   En fait, devant chaque passage piéton il y a un stop… forcément….

 

 

 

 

misses wanderlust laurie

 

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 6