Mon experience des vols avec escales d’ American Airlines.

Il y a plusieurs mois, j’ai décidé de partir à Washington rendre visite à ma bffffffff.  Comme je ne suis ( pas encore ) une célébrité  j’ai pris les billets les moins cher, c’est à dire un Nice- Londres// Londres-NY// NY- Washington. J’ai toujours redouté les vols avec une correspondance car ça j’ai toujours peur de rater mon vol suivant. A qui le dites vous ! So far so good

Nice -Londres

À Nice, au moment de décoller  je suis tranquillement dans l’avion  quand on nous informe que du à des « conditions météos » ( euh il faisait extrêmement beau What The Fuck ? ) l’avion avait 1h30 de retard.  J’arrive à 9h25 à Londres heathrow pour un départ pour New York à 10h05 en changeant de terminal. À ma sortie de l’avion commence  à courir comme jamais. Je sais pas vous mais moi j’ai l’impression que lorsque je suis pressée je développe une force surhumaine un peu à la Captain America car oui j’ai réussi à attraper mon vol ! Dans ces cas la quand il faut passer la sécurité et que il y a trop de monde n’hésitez pas à en faire des caisses : surtout à Londres, les anglais sont rigides sinon il ne vous laisse pas passer !

Départ pour New York. 

Dans l’avion j’ai le siège le plus pourri et mon voisin de  «  palier  »  cet ado pré pubère m’inssuporte déjà à ronfler dans mon oreille. Je m’occupe durant le voyage. Je regarde des films, je mange, je mange et je mange encore… ( ça occupe mine de rien) . Arrivée à NY ça se gâte. On me dit que je dois récupérer mes bagages pour les re enregistrer pour le vol suivant sauf que… Mes bagages ne sont pas la ! By the way, je regrette d’avoir sur le coup une valise noire parce que je me suis fait des petites feintes en pensant que c’était ma valise alors qu’en fait pas du tout. Je vais voir Américan Airlines qui me dit que je devrais la réclamer à mon arrivée à Washington ( à un moment faudrait se mettre d’accord les gars..!)  J’attends  pour prendre mon dernier vol à New York… L’aéroport JFK est une ville et encore je n’ai fait que le terminal 8. La sécurité c’est juste une grosse blague. On m’a quand même demandé mot pour mot  » Est ce que vous avez l’intention de faire un attentat sur le territoire américain ? Ou encore  » quels musées  vous allez faire?  »  «  Comment  s’appelle votre amie là-bas « ? Euh si tu veux on va se boire un café aussi. Bref, Je regarde le panneau departure et je vois qu’il a déjà trois  heures de retard.. Je commence à fatiguer. 15 minutes avant le départ du vol on nous annonce que le vol est annulé. Je demande un autre vol elle me dit que le prochain est à 10pm mais qu’il faut que… je change d’aéroport?!! WHAT THE FUCK?! En prime je dois prendre une navette à 13 dollars non remboursée ( bien entendu plus c’est galère mieux c’est ) La je panique. Je vais pleurer dans les toilettes et reviens comme si ne rien était. L’hôtesse d’Américan airline est une vrai conne et me lâche un petit pic alors que je m’apprête  à partir  » aahh french people ». J’ai envie de lui sauter dessus à pieds joints et d’écraser son badge et son air hautain de looseuse. J’arrive à prendre l’avion. En changeant d’aéroport je me fait une copine américaine que je ne reverrai jamais : Ashley. On papote de Paris comme si on était BFF.

À Washington 

J’arrive à Washington DC à 23h ( au lieu de 5h20 je précise ) je me plante devant le baggage claim pour récupérer ma valise. Bien sur comme j’ai la poisse jusqu’au bout ma valise n’est pas la .  La je commence à etre au bout de ma vie, mais genre, vraiment.  Je vais au baggage claim et forcément les hôtesses d’American Airlines me prennent pour une débile en me disant qu’elle va bientôt arriver  » in 2 minutes  » Après deux heures d’attente ( littéralement je n’exagère pas  ) ma valise est là. J’ai l’impression d’avoir retrouver le saint graal.  » Doux Jésus je vais pouvoir m’habiller demain  » Mais l’histoire n’est pas finie. Je devais rejoindre Amelie devant son travail mais il est déjà minuit et  elle devait m’attendre mais je n’avais plus de batterie et elle pas de portable qui fonctionne sans la wifi. Je prend un taxi qui me pose devant son travail mais elle n’est pas là ! Je suis littéralement au bout du seau et à tout moment je peux  étrangler quelq’un.  Je m’imagine les pires scénarios.  Je commence à errer dans les rues de Washington à 1h du matin avec mes deux énormes valises à la recherche d’une once de vie  et 5% de batterie quand je trouve un immeuble ouvert avec un concierge. La femme à l’accueil a l’air cool. je lui demande si je peux utiliser la wifi sur ma tablette pour contacter mon amie elle me dit oui. Thanks god! Au bout de trente minutes j’ai rechargé mon téléphone j’ai une personne qui m’appelle me dit que mon amie s’est rendue dans son magasin. et que mon amie est rentrée chez elle. Je demande à la dame si elle peut appeler un taxi pour moi  mais il semble que malheureusement le prochain taxi est dans un 1h mais qu’elle peut commander un UBER pour moi. Un UBER kezako?!   Au final c’est elle qui a payé le taxi pour moi et j’ai bien trouvé ma meilleure amie  à 2h15 du matin ! C’est ça une journée de merde. Haha Si vous avez réussi à lire mon histoire jusqu’au bout vous avez du courage. J’aimerais beaucoup lire vos petites histoires.

Un blog beauté lifestyle et voyages qui vous propose de découvrir le monde à travers les yeux d'aventurières.

(2) Comments

  1. Héléna T says:

    Je suis tombée sur ton article parce que je voulais justement des avis sur American Airlines car je dois me rendre aux USA le mois prochain.
    Je dois avouer que malgré la panique de cette journée j’ai quand meme beaucoup rigolé en le lisant. ^^

    1. Misses Wanderlust says:

      Merci pour ton commentaire 🙂

      J’espère que ton vol se passera mieux que le mien 😉

      -Laurie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 − = 17